J’ai testé : le temps partagé en freelance

J’ai testé : le temps partagé en freelance

Ça fait un petit moment que je n’ai pas écrit ici ! J’avoue que ce petit break m’a fait du bien et je reviens avec plein de nouvelles idées d’articles. Je vous l’avait promis il y a quelques mois, l’article sur le temps partagé en freelance est là !

Après plusieurs mois de temps partagé, je vous partage mon retour d’expérience sur ce type de contrat !

Pour retrouver plus facilement cet article plus tard, enregistrez cette image dans Pinterest 🤗 !

Temps partagé freelance

Les avantages du temps partagé

Forcément, je suis obligée d’aborder le sujet du salaire ici ! L’un des principaux avantages du temps partagé en freelance, c’est que ça garanti une rémunération constante sur le long terme aux freelances qui choisissent ce mode de fonctionnement !

Temps partagé avantages
Photo by Katie Harp on Unsplash

Mais attention, ça serait vraiment dommage de réduire le temps partagé à un simple salaire régulier !
Personnellement, j’aime beaucoup être en temps partagé car les missions confiées sont davantage enrichissantes. Pas que les missions one shot soient ennuyeuses. Mais si l’on suit une entreprise sur le long terme, les projets seront variés, la communication sera pérenne et les supports seront homogénéisés.

Ça nous permet également, à nous freelances, de continuer de développer nos compétences et d’en acquérir de nouvelles ! C’est donc du gagnant/gagnant. Grâce à nos nouvelles compétences, on est en mesure de proposer plus de choses à nos clients en temps partagé.

temps partagé compétences
Photo by Julia Joppien on Unsplash

Last but not least, c’est vraiment cool d’être en freelance et de bosser de chez soi… Mais ça fait aussi du bien de voir des gens 🤗 et d’avoir des collègues quelques jours par semaine !

Des inconvénients ?

Si je devais trouver quelques inconvénients au temps partagé en freelance, j’en identifie deux.

Premièrement, cela prend du temps. Évidemment vous allez me dire. Sauf qu’au bout d’un moment, on peut se retrouver coincés : trop de clients en temps partagé et plus assez de temps pour s’occuper de son propre business.
Il faut donc bien poser son organisation dès le début pour éviter que ça arrive 😉.

temps
Photo by Djim Loic on Unsplash

Le temps partagé n’est également pas adapté à toutes les professions en freelance.
Je m’explique : si vous êtes décorateur/décoratrice d’intérieur, il est peu probable qu’un client vous embauche en temps partagé pour 1 an pour redécorer sa maison tous les deux mois 🤗. Il faudra donc s’assurer que c’est compatible à votre métier (ou au métier du freelance que vous souhaitez embaucher).

Mon retour d’expérience

Cela fait maintenant 7 mois que j’ai commencé à travailler pour mon premier client en temps partagé. Et je m’éclate toujours autant chez eux : de beaux projets en perspective et une collaboration qui va continuer sur le long terme 🤩 !

temps partagé
Photo by Charles Deluvio on Unsplash

Un autre client en temps partagé est arrivé en mai, pour une mission de plusieurs mois, en post-crise. Là aussi, un vrai challenge à relever car il y a beaucoup à faire en peu de temps, mais il y a une équipe de choc et complémentaire pour mener ces missions à bien 💪🏼.

Avec 3 jours en temps partagé par semaine, mes semaines sont bien remplies 😁 ! Je consacre mes 2 autres jours de la semaine aux autres missions des mes clients plus ponctuels, à la communication et à la gestion de Com’ On In, ce qui est un assez bon équilibre, en tout cas pour le moment.

Alors, prêt(e) à essayer le temps partagé ?


Découvrez mes prestations en temps partagé 👈🏼

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *